Sturia – le caviar aquitain – épicerie fine

En période de fêtes, et en dehors, vous pourriez avoir la curiosité de découvrir ou redécouvrir un produit extraordinaire : le caviar. Produit de luxe le caviar Russe et Irannien n’est hélas pas à la portée de toutes les bourses. Les oeufs d’esturgeon recueillis en Aquitaine sont justement moins onéreux et pourront peut être concilier vos envies et votre budget !

Caviar baeeri Bordeaux

Caviar sturia classique

Sturia est en effet la marque phare du premier producteur français de caviar, Sturgeon. Il est unanimement reconnu pour sa qualité et sa finesse. Et selon certains spécialistes il n’a rien à envier à ses illustres parents que sont le Béluga,  le Sevruga et l’Oscietre (l’Almas restant une catégorie hors norme), il est simplement différent. Alors pourquoi est il moins cher ? Simplement parcequ’il s’agit d’un caviar provenant d’esturgeon d’élevage ce qui permet de maximiser la production. C’est un esturgeon dit Baeeri (Acipenser Baerii pour être tout à fait exact), dont le goût se rapproche, a priori, de l’Oscietre. Il est élevé depuis 1989 dans notre région et a acquis depuis une renommé mondiale, rien de moins !

Philippe Etchebest (Hostellerie de Plaisance) est d’ailleurs  l’un des ambassadeurs de la marque mais d’autres chefs étoilés français, Pascal Nibaudeau du Pressoir d’argent par exemple, servent à leur table ce caviar.

Terrine Sturia

Terrine d'esturgeon Epices Par Philippe Etchebest

La Boutique implantée à Bordeaux propose en plus de ce met délicieux, des vodkas, des terrines, des rillettes et des services à caviar.

Vodka nuage sturia

"Vodka nuage"

Informations pratiques :

Adresse : 5 rue Martignac
Téléphone : 05.56.51.20.56
Site web :  www.caviar-sturia.com
Prix (à titre indicatif) : 29€ les 15g, 181€ les 100G, etc. On trouve dans la boutique aussi de la poutargue : 14€ les 100G, ou de la vodka : 27€ les 70 cl, ou encore des terrines d’esturgeons de P. Etchebest : 12,50 les 140g.



Bernardaud – art de la table – Bordeaux

La cuisine est une histoire de saveurs mais c’est aussi une affaire de présentation. L’art de la table joue un rôle prépondérant dans l’appréhension des mets proposés par les restaurants. En élevant au rang de patrimoine culturel immatériel de l’Humanité le « repas gastronomique francais » l’Unesco ne s’est d’ailleurs pas trompée en prenant en compte « la décoration de la table » comme une composante essentielle de cette pratique sociale.

bernardaud201actualiteslarge.jpg

La maison Bernardaud fait donc en quelque sorte partie de ce patrimoine. Cette entreprise familiale qui manufacture de la porcelaine depuis 1863 est aujourd’hui une magnifique maison proposant des créations qui reflètent le savoir faire français en matière d’artisanat d’art. De plus le groupe s’est agrandi en rachetant l’ancienne manufacture royale en 1986 ce qui accentue encore son caractère patrimonial.

Si vous n’adhérez toujours pas à cette idée, sachez également que le chef de l’atelier de modelage de Bernardaud, Mr Stéphane Bonneau, vient de recevoir le titre de maitre d’art par le ministère de la Culture. Ce titre  récompense les artisans d’exception qui ont un savoir faire unique. C’est aussi grâce à cet homme que Bernardaud est aujourd’hui une marque hors norme capable de produire des pièces ciselées d’une rare précision.

lithophanienapoleon1okbernardaud802d3.jpg

Alors si jamais vous êtes curieux ou amateur, une boutique est ouverte de 10 à 19h cours de l’intendance à Bordeaux (vous trouverez de la vaisselle, des bijoux et de superbes photophores). Vous pouvez aussi manger dans cette magnifique porcelaine au Gabriel, au Chapon fin et au Pressoir d’argent à Bordeaux, à l’hostellerie de plaisance à Bouliac ou encore au Wharfzazate au Cap Ferret.

rszbernardaudsplendidcabaret.jpg

Informations pratiques :

site web : http://www.bernardaud.fr

Boutique à Bordeaux :

Adresse : 5 cours de l’intendance, 33000 Bordeaux

Directeur du magasin : Chrystelle Rigal

Telephone : 05 56 52 02 80

email : magbordeaux@bernardaud.fr

 



Fauchon – boutique gourmande (épicerie) – Bordeaux

fauchonbordeaux31.jpg

Fauchon ! Voilà un nom évocateur, tant en France qu’à l’étranger, qui n’a certainement pas laissé les bordelais indifférents. Depuis maintenant plusieurs mois les passants pouvaient voir sur la place de la comédie le sigle fauchon accompagné de la mention « ouverture prochaine ». Et bien c’est fait, Fauchon a ouvert sa deuxième boutique en France (ou troisième si l’on compte Monaco comme ville française…). La marque a eu le bon goût de choisir notre ville et on ne peut que s’en féliciter. D’abord parce que c’est prestigieux et qu’au niveau touristique ce sont des petits plus qui comptent. Ensuite parce que la marque propose des produits de qualité.

Cependant dans quelle mesure est-ce un plus ?

A mon avis, c’est un plus en matière de pâtisserie, de boulangerie et de « sandwich et salade ». Il n’y a en effet jamais assez de bons produits dans ce domaine. Par contre en matière d’épicerie fine je me demande si c’est une vraie valeur ajoutée pour les consommateurs puisque dans le quartier on peut trouver déjà de nombreuses maisons de qualité.

Alors je suis allé tester tout cela pour vous !

Les pâtisseries sont très bonnes. Le choix est assez large et entre macarons, baba au rhum, mille feuilles, éclairs, etc. on ne sait que choisir et à vrai dire tout est fin (même le baba qui n’est toujours évident à réussir) ! Les pains sont également appétissants. Pour information sachez qu’il y a un petit étage où vous pourrez déguster ces quelques gourmandises avec une boisson si vous le souhaitez.

 

fauchonbordeaux.jpg

Coté épicerie fine, il y a incontestablement un choix intéressant – du chutney au thé en passant par le vinaigre au miel, le foie gras, le caviar, etc.

Je n’ai évidement pas tout essayé ! Mais j’ai testé deux produits que j’affectionne : le vinaigre balsamique de Modène 8 ans d’âge (c’est le plus vieux qu’ils aient) et l’huile parfumée à la truffe.  Bilan ? C’est la déception. Le vinaigre a une acidité très marquée, ce qui n’est pas tout à fait normal pour du balsamique, et en plus il est très liquide. Quant à l’huile parfumée à la truffe noire elle n’est en fait parfumée à rien du tout… C’est toujours un peu rageant  de dépenser près de 40€ pour ça…

Je recommande donc, sur cet échantillon de test, de profiter du rayon frais et d’aller voir un peu plus loin  pour les épiceries fines (notamment du coté des grands hommes ou de la rue des Piliers de tutelles).

Informations pratiques :

adresse : 2 place de la comédie, 33000 bordeaux

téléphone : 05 56 00 03 04

site web : http://www.fauchon.com

horaires : Toute la semaine, de 8h30 à 20h



Peppone – restaurant italien (sur place ou à emporter) – Bordeaux

restauranpepponebordeaux.jpg

Peppone est incontestablement une institution bordelaise. Ce n’est pas un restaurant gastronomique. C’est plutôt une cantine, au bon sens du terme. On fait la queue pour avoir une table dans ce restaurant qui ne prend pas de réservation… Et ce même en hiver. Le restaurant vient d’ailleurs de terminer des travaux d’aménagement afin que les clients ne se gèlent plus sur le trottoir … On ne peut que s’en féliciter.  La salle n’a par contre pas bougé, toujours dans son jus. Ambiance bistrot, tables rapprochés, service rapide, fond sonore bruyant. Tout ca fait aussi le charme du restaurant. A condition d’aimer le genre.

Ici nous ne commenterons pas un diner en particulier car comme je viens de le dire c’est une cantine, que j’affectionne pour ma part. J’essaierai d’être le plus objectif possible cependant. La carte offre un choix assez intéressant de copieuses salades, de pattes, toujours fraiches et copieusement servies, de viandes  – à la milanaise entre autre, et bien entendu de pizza s- il y en a de toutes les sortes, avec de la roquette, du fromage, du chorizo, de l’œuf, aux anchois, etc. -

pizzarestaurantpepponebordeaux.jpg

Dans l’ensemble je crois avoir gouté à un peu tout et ce qui est frappant c’est la régularité dans la qualité. Les produits sont frais – on peut le constater partout dans le restaurant ou dans la cave à vin dans laquelle se trouve un garde mangé (sorte de caverne d’Ali baba).

restaurantpepponegardemangerbordeaux.jpg

En plus d’être frais ils sont bien préparés. J’entends par là qu’ils sont bien cuits- je n’ai jamais mangé une pizza avec les coins brulés ou une viande trop cuite – et bien assortis. Les mélanges sont heureux et on ne trouve pas d’abomination dans les compositions de pizza ! Ce qui est dommage par contre c’est qu’il sn’accepte nt plus les modifications. Donc si vous aimez, comme moi, les pizza quatre fromages avec un supplément de chorizo, faites vous une raison, vous n’aurez que le fromage.

Après il ne faut pas se leurrer, Peppone reste une cantine. De haut niveau certes mais une cantine tout de même. La carte ne change jamais – ou presque (on trouvera des plats du jour. C’est à la fois l’intérêt et le défaut du restaurant. En même temps quand même pas mal de connaitre une adresse hyper régulière dans laquelle on mange bien, (et où l’on sait par avance ce que l’on va manger) copieusement, et pas trop cher.

Les prix ne sont pas très élevés dans l’ensemble, sauf peut être pour les viandes. Les pizzas, toujours copieuses, tournent autour de 12€ ce qui  me semble raisonnable. Les desserts sont peut être un peu cher, mais toujours très bons – surtout les glaces qui sont toutes maisons.

Pour ce qui est du service, contrairement à la cuisine, c’est irrégulier. C’est toujours rapide, parfois trop. On peut avoir l’impression d’être pressé et de devoir faire place nette afin de désengorger la file d’attente. Ce qui, je vous l’accorde est fâcheux. Beaucoup de gens s’en plaignent. D’autres fois le service est très agréable,et le temps vous est laissé d’étudier la carte. Le mieux pour profiter de son repas reste d’y aller en début de semaine, de bonne heure. Là  vous serez vraiment tranquille pour manger (c’est comme à la cantine, quand on était petit et qu’on courrait pour être au premier service !).

Sachez que pour choisir son vin, c’est libre service dans la cave. Elle est très bien fournie. C’est assez amusant de circuler entre les bouteilles. Par contre parfois – souvent ? – on ne sait pas quoi prendre…

Petit plus pour ce restaurant, c’est qu’il fait à emporter. Donc si vous n’avez plus de place pour le dessert, après une assiette de tout et une pizza au chorizo, et qu’en même temps vous pensez pouvoir manger votre tiramisu deux heures plus tard (ou au petit-déjeuner), vous pouvez demander à l’emporter. Il y a une boutique à l’arrière du restaurant dans laquelle vous trouverez plein de supers produits – du parmesan, de la pana cota, du jambon, etc., etc.

Pour conclure je dirai donc que Peppone est certainement un des meilleurs italiens – au sens classique du terme – de bordeaux côté cuisine, mais qu’il peut mieux faire côté service. En même temps, et cela n’engage que moi mais un restaurant dans lequel les gens font la queue depuis plus de 20 ans,n’a finalement pas de raison pour bouleverser ses habitudes. Il faudra donc certainement se contenter de la super cuisine.

Informations pratiques :

Adresse : 31, Cours Georges Clemenceau, 33000 Bordeaux

Telephone : 05 56 44 91 05

Horaires : Toute la semaine de 12:00 à 14:15 et de 19:00 à 23:00



Jean d’Alos – fromager – Bordeaux

 

 

Alos

D’après J.P. Coffe, « Jean D’Alos appartient au peloton de tête des grands fromagers de France »*. On ne peut qu’adhérer à la formule tant le plaisir est grand de pouvoir profiter de tant de fromages, de beurres (de chez Bordier, entre autres), de crèmes (et double crème), ou de vrais pains !

Comme l’avait dit le grand Brillat-Savarin – c’est promis plus de citation dans cet avis : « Un dessert sans fromage est une belle à qui il manque un œil ».

Alors afin de ne pas priver vos convives et vous même, rendez vous dans cette extraordinaire boutique du triangle bordelais tout juste rénovée. Les amoureux de fromages seront comblés, et les simples amateurs aussi !

Cette boutique, dégageant une superbe odeur jusque dans la rue, est tenue par de véritables professionnels qui vous proposeront un choix véritablement conséquent de fromages. Tous sont de qualités, que vous aimiez les pâtes fraiches, pressées ou molles vous trouvez ce que vous voudrez. Entre autres, pour vous mettre l’eau à la bouche, vous pourrez acheter du Brie, du Gouda extra-vieux, du Peccorino, du Maroilles, du Tallegio, du Pavé de la Ginesteraie, du Rocamadour, etc.

 Informations pratiques :

Adresse : 4, Rue Montesquieu, 33000 Bordeaux

Tel : 05 56 44 29 66
Fax : 05 56 51 67 82

* Voir Site de Mr Coffe sur D’alors : http://www.jeanpierrecoffe.com/adresse/36-jean-dalos-fromager-affineur



Green sushi – restaurant japonais – Bordeaux

Green sushi

Passant par hasard devant ce tout nouveau restaurant japonais, j’ai pris des sushi à emporter par deux fois ainsi que deux petites salades, l’une aux poulpes marinés et l’autre aux algues. Sachez que green sushi se veut être un restaurant bio. Ce qui ne gâche rien.

La première fois les sushis et makis que j’avais pris étaient très classiques – par choix, et non par manque de choix. Ils étaient tous très bon,s pas trop collant,s et ils ne se défaisaient pas à peine trempés dans la sauce soja – salés ou sucrés ! La deuxième fois j’en ai pris des moins classiques – certains étaient au fromage (kiri je pense), d’autres au curry, à la menthe, etc.  Tous étaient bons.

Les salades étaient quant à elles excellentes. Surtout celle aux algues – wakamé ! Hmm… Croquante et fondante à la fois.

Différentes boissons sont proposées, telles que, entres autres, de la bière au thé vert et Yuzu ou du Saké évidement.

Bref tout était frais, pas trop cher et assez fin.

Le personnel est aimable. La salle était un peu petite par contre et comme c’est tout vitré je ne mangerai sans doute jamais sur place.

Comptez environ 40€ pour deux personnes pour partager une salade, une vingtaine de sushi, et deux bières japonaises.

Informations pratiques :

Adresse : 28 Judaïque 33000 Bordeaux
Tel : 05 57 14 30 30

Site web : http://www.greensushi.fr/



coursdecuisineaploubalay22650 |
recettesjy |
Ma cuisine, seotons ! Toute... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Paloma's Kitchen
| cuisinemusique
| Les Délices de Ines