C’Yusha – restaurant gastronomique – bordeaux

C'Yusha

Nous avons diné le vendredi 26 novembre 2010 au C’Yusha et nous avons pris le menu à 33€. Installés dans la salle, nous avons pu profiter d’un cadre agréable en pierre avec quelques peintures contemporaines et une cuisine ouverte qui permet de voir le chef – Pierrick Celibert – à l’œuvre. Service gastronomique, nous avons eu droit à un petit apéritif (cannelé salé, grenier médocain, et une autre petite chose dont j’ai oublié le nom) pour accompagner une bière à la myrtille et un verre de sauternes (ils ne proposent pas de « cocktail maison »).

Ensuite une mise en bouche nous a été proposée : une émulsion de champignon (cèpe je crois) et un churros aux trompettes de la mort. C’était excellent, très fin, savoureux.

Vint ensuite l’entrée : « Crumble de châtaigne/muscovado, courge butternut du père Alex sur un sablé au cèpe, pâte de foie gras/kumquat, Carmine au vinaigre de cidre de Mr Agnès ». Nous étions un peu désorientés car si tout était bon il y avait beaucoup – trop ? - de saveur (au moins 8 différentes) ce  qui rend difficile pour nos palais de profiter de l’ensemble. La conséquence de ce mélange, bien réalisé pour chaque composition, est peut être un manque d’unité car même si la volonté de présenter des agrumes peu courantes servait de fil rouge, j’ai eu l’impression qu’il manquait un lien.. De plus j’émets une réserve sur le mariage foie gras – kumquat, car l’agrume l’emporte complètement, à mon avis, sur le foie gras.

Pour ce qui est du plat j’ai pris « L’agneau de la maison Campet Kefta à la coriandre, lichette d’agneau sur un Quinoa au citron, pulpe de pruneaux à l’huile d’argan ». C’était vraiment très bon. Et là rien à dire. Les saveurs étaient bien dosées, c’était très fin, agréable en bouche, fondant… On ne peut regretter qu’une chose : qu’il n’y en ait pas eu un peu plus ! Mon amie avait choisi le « carnaroli (=risotto) aux noix de pétoncles, parmiggiano reggiano, émulsion au yuzu » qu’elle a trouvait très bien préparé. Il était onctueux sans être écœurant. Les pétoncles étaient parfaitement cuites. Et le mariage des deux fut réussi.

Sur le plat j’avais demandé un verre de vin rouge, ce qui m’a été servi. Celui-ci cependant était passé, ce que j’ai signalé. Il m’a été immédiatement changé sans pinaillage. Au passage je tiens à préciser qu’il n’y a pas un grand choix en matière de vin au verre, et si tous sont au même niveau que le rouge qui m’a été servi, je dirai que ceux-ci ne sont pas de très bonne qualité, ce qui est dommage car la cuisine l’est.

Nous a ensuite été présenté une « douceur insolite » qui était une émulsion de plante aux vertus digestives, proches de l’ortie, et dont j’ai oublié le nom. Le goût était intéressant et rafraichissant, ce qui tombait à point nommé avant le dessert.

Enfin le dessert - « Kub’or exotique, pulpe de pithaya pourpre glacée » – était original mais un peu écœurant sur la fin – en même temps je ne suis pas un grand fan du chocolat au lait. Les mignardises étaient elles aussi très bonnes.

Pour finir ce commentaire, presque exégétique, je soulignerai l’effort de présentation fait pour tous les mets proposés, allant jusqu’à l’excellent pain fait maison !

Pour conclure, définitivement je dirais que la soirée fut pour nous une réussite. A titre indicatif il faut compter environ 45 euros par personne pour un tel repas (tout compris)

Informations pratiques :

Adresse : 9 rue Ausone, 33000 Bordeaux

Tel : 05 56 69 89 70

Site Web :  http://www.cyusha.com/

Horaires : du mardi au samedi de 12h à 14h et de 19h30 à 22h
Prix :

  • A la carte (entrée + plat + dessert) 44 - 50 €
  • Menu 33 € – Menu déjeuner 19 € (Entrée + plat + dessert. Servi uniquement du mardi au vendredi le midi, sauf jours fériés.)


2 commentaires

  1. Chef Ratatouille 5 décembre

    La salle est en effet très agréable. Je soulignerai la performance du chef qui travaille seul et qui fournit sans coup fėrir toute la soirée. Pour le reste je vous rejoins. L’article est en tout cas bien détaille !

  2. restaurantsbordeaux 30 décembre

    Merci beaucoup. Le Chef a du mérite en effet, mais lorsque la salle est pleine je trouve finalement que c’est au détriment des clients qui doivent attendre longtemps et la qualité n’est pas toujours égal, même si je persiste à croire qu’il a beaucoup de potentiel.

Laisser un commentaire

coursdecuisineaploubalay22650 |
recettesjy |
Ma cuisine, seotons ! Toute... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Paloma's Kitchen
| cuisinemusique
| Les Délices de Ines